Adduction d'eau potable : le PVC bi-orienté en action

Si le PVC bi-orienté conserve tous les avantages du PVC classique, il n’en affiche pas moins son quota de vertus propres : plus résistant aux chocs et plus résistant aux poinçonnements, son épaisseur moindre autorise en outre de plus grands diamètres intérieurs, permettant par là-même des débits plus importants et une réduction de la perte de charge.

Ajoutez à cela sa compétitivité en terme de prix au mètre et vous obtiendrez à peu de chose près les raisons qui ont présidé au choix d’un PVC bi-orienté sur le chantier d’Erbrée, près de Vitré en Bretagne.

Un chantier de près de 4 000 mètres d’adduction d’eau potable, mené en six semaines seulement, et dont l’objet était d’assurer la pérennité de l’approvisionnement pour quatre communes du département d’Ille-et-Vilaine (Erbrée, la Chapelle-Erbrée, Bréal et Mondevert) via le renouvellement et le renforcement de conduites existantes.

En l’état : le remplacement d’un réseau en fonte par une conduite en PVC bi-orienté, enterrée à 1m20 / 1m30 de profondeur.

Maître d’ouvrage : SIE de Haute Vilaine 12 rue de Bretagne, 35500 Erbrée

Maître d’oeuvre : 2LM 18 rue du Pâtis, 44690 La Haye-Fouassière

Intervenant : CISE TP Ouest Mordelles Avenuue des Platanes, 35310 Mordelles

Coût du chantier : 376 000 €

Planning : 17 mai / 25 juin 2010